• AnikM

Cinéma, SLALOM le film

Mis à jour : avr. 1

Charlène Favier Realisatrice et scénariste

Avec Marie Talon, scénariste


Quelques instants passés au festival de Deauville 2020 :

Écouter la réalisatrice du film Slalom, Charlène Favier et ses actrices, Noé Abita et Muriel Combeau fut un grand moment.


Ce film est un véritable tableau nous exprimant le goût de la réussite, de la passion et du challenge.

..... Persévérer toujours, avancer, gagner...


Cliquez > https://www.instagram.com/anikm_crea/


©Photo & video AnikM.

Révélation au Festival de Deauville 2020: Charlène Favier obtient le prix d'Ornano pour son film Slalom

Je vous livre quelques phrases émouvantes de Charlène Favier, réalisatrice du film Slalom, au festival de Deauville 2020.


« Un film cela ne se fait pas tout seul.

Merci à toute l’équipe. C’est ma famille de coeur, c’est ma famille de cinéma. »


« Le voyage dans les montagnes et le parcours d’une héroïne, c’est un peu mon histoire personnelle. » Charlène Favier



La réalisatrice Charlène Favier dépeint avec brillance le monde du sport, de la compétition, de l’adolescence, des rapports humains.

Un premier long métrage qui mérite bien son prix D’Ornano-Valenti.


« Charlène Favier signe un premier film détonnant abordant sans détour des thèmes sensibles tels que le rapport au corps, les abus sexuelles, l'exigence sportive en contradiction avec l'esprit adolescent cherchant une perte de contrôle, l'adrénaline du danger, l'emprise psychologique ainsi que le rapport de domination des… »texte Sens critique, Lugdunum , #senscritique #allocine

Un véritable succès

* Festival de Cannes 2020 — Label Sélection officielle

* Festival du film francophone d'Angoulême 2020 — Prix Magélis des étudiants francophones

* Festival du cinéma américain de Deauville 2020 — Prix d'Ornano-Valenti 2020, Prix du meilleur premier film français

* Festival "Film By the Sea" de Vlissingen (Pays Bas) — Youth award

* FIFF 2020 de Namur — Bayard de la Meilleure photographie pour Yann Maritaud, directeur de la photographie sur le film

* Grand Prix ELLE — Meilleure actrice pour Noée Abita

* European Film Awards 2020 — sélection

* Festival Jean Carmet 2020 de Moulins — En compétition (Muriel Combeau, Marie Denarnaud, Maïra Schmitt)

* Braunschweig international film festival 2020 — Tilda Award, Prix du film féminin

* César 2021 — Noée Abita, Révélation 2021, nommée catégorie Meilleur espoir 2021

* Prix Lumières de la presse internationale — Noée Abita, Révélation féminine 2021

Source: http://www.auvergnerhonealpes-cinema.fr/fr/film-slalom.html


Le jeu brut et délicat de Noée Abita

Clarisse Fabre, @Le Monde


Noé Abita partage l'affiche avec Jérémie Renier: extraordinaires tous les deux.


« Le personnage de Noée Abita passe par plusieurs phases au cours du film. Comment peut-on interpréter son comportement lors du dénouement ?

Pour que l’on puisse déceler la faille cachée des personnages, j’explore les contradictions émo- tionnelles ambivalentes qui les construisent. Lyz a la fragilité d’une adolescente qui ne connaît pas ses désirs, elle cherche une raison de vivre, repousse les limites et se piège elle-même en cherchant en Fred un sauveur, un prince charmant.

Lors de la scène finale du film, il neigeait et le vent était glacial. Nous étions à bout de force après de longues semaines de tournage et la journée avait été épuisante. C’était pendant les championnats d’Europe à Tignes, nous avions un timing ultra serré, et l’adrénaline nous rendait euphoriques. Jérémie et Noée étaient devenus Fred et Lyz, et malgré la fatigue et le froid toute l’équipe vibrait à l’unisson avec eux. C’était magique.

SLALOM est un film sur la résilience. À la fin, Liz comprend qu’elle peut dire non. Je voulais finir sur son visage, que le spectateur la contemple apaisée, presque en apesanteur. Elle renonce pour trouver la paix intérieure. Pendant le film, elle est passée par toutes les émotions : la rage, la colère, la douleur, la joie, la rébellion...

Je voulais une fin minimaliste. C’est la seule fois du film où Liz est apaisée, calme. Elle est vraiment en accord avec elle-même et elle ressort victorieuse. La fin est positive et représente une forme de maturité. »

Interview Charlène Favier

Source: http://www.auvergnerhonealpes-cinema.fr/upload/documents/dp-slalom.pdf






#cinema #slalomlefilm #noeabita #charlenefavier

3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout